Pour un groupe de presse, choisir son CMS, c’est choisir la manière dont ses journalistes vont travailler. En mettant le contenu au cœur de sa démarche, Melody répond aux attentes du moment… et aux enjeux futurs.

  • Melody, un CMS qui se déplace sur le lieu du reportage
  • Accès à l’intégralité du patrimoine rédactionnel !
  • Automatiser 90% de la maquette pour gagner du temps

“En fait, votre CMS doit rendre possible et non créer des impossibles.”

Lorsqu’on lui demande ce que doit être un bon gestionnaire de contenu, Bruno Génuit, fondateur de Melody, met des mots simples sur une réalité bien concrète. Pour que le journaliste puisse se concentrer sur son travail de terrain, encore faut-il que ses outils le lui permettent… C’est ainsi qu’a été pensé et conçu Melody : un CMS au service du journaliste.

Agilité, portabilité et connectivité : trois mots clefs pour un CMS

 

Oui, mais comment ? Le plus important, c’est l’agilité.” Faut-il vraiment que le journaliste en reportage, sur le terrain, soit contraint de rentrer au bureau ou de se connecter à un VPN pour commencer à rédiger son article ? “Non, pas avec Melody. Nous, on estime que c’est Melody qui doit se déplacer avec le journaliste.Encore faut-il que ce dernier ait toutes les ressources adéquates pour travailler en mobilité, dont sa base documentaire… “C’est le cas”, poursuit Bruno Génuit.

“Mon CMS, c’est d’abord un gestionnaire de contenu qui doit donner accès à l’intégralité de cette base. Le journaliste ne part pas de zéro, il a, avec lui, toutes les infos dont il a besoin. Et il peut faire de l’écrit, de la vidéo, du son, de l’image.” En somme, “la productivité de Melody, ce sont des journalistes deux fois plus sur le terrain.”

Le temps gagné grâce au CMS est du temps gagné pour un contenu encore plus pertinent

 

Mais ce n’est pas tout. Car le contenu créé doit pouvoir correspondre aux angles de tous les canaux médias. “Fini de dire qu’il faut choisir entre les médias”, confirme le fondateur de Melody. “Un journaliste doit pouvoir créer aisément des formats pour le web, pour le print et bien évidemment pour les médias sociaux…” L’agilité, encore et toujours ! 

Oui, mais comment ? “En amenant, notamment, des méthodes d’automatisation qui vont permettre de fournir des formats finis à l’intérieur d’une charte graphique élaborée. Dans ce qu’on appelle la maquette, pour un support print par exemple, on se rend compte que les formats utilisés sont très souvent les mêmes. Ce qui change, principalement, c’est l’équilibre entre le texte et l’image. Partant de ce constat, on a créé une intelligence artificielle capable de produire des pages conformes à votre charte éditoriale et respectant vos codes graphiques. Cela permet d’automatiser la réalisation de 90% des pages. Et de gagner du temps !”

Et c’est fondamental : à l’ère de l’hyperconnectivité, du canal numérique à 360 degrés et des réseaux sociaux, le temps ne cesse de s’accélérer. Mais un CMS comme Melody permet de le rattraper un peu, loin des technologies d’hier et des systèmes aussi lourds que rigides du début des années 2000. En un mot, Melody, c’est le mouvement. “Et la possibilité de s’adapter, très rapidement, à de nouveaux besoins et de nouveaux enjeux !” Un système pour aujourd’hui – et pour demain !

Restez informé des actualités de Melody.

Promis, pas plus d’un email par mois !

Lire plus

Laisser un commentaire